Jean-Paul Jaud est l’un des pionnier de la chaîne Canal+, pour qui il a filmé le sport avant de ne se consacrer qu’au cinéma et au documentaire. Pendant la Cop21, tous ses films étaient projetés au cinéma parisien, les 7 Parnassiens. En quelques films cultes, de « Nos enfants nous accuserons » à « Tous cobay ? » en 2008, le réalisateur destine son cinéma à l’engagement et à la nature. Dans l’objectif de sa caméra, le nucléaire, les OGM, l’alimentation et l’opacité régnant autour de ces industries. Capture d’écran 2015-12-18 à 13.16.12

Pourtant, dans les films de Jean-Paul Jaud c’est toujours sous l’angle de l’action citoyenne, et de l’initiative pacifiste et positive que les problèmes sont révélées.
En septembre 2015, Jean-Paul Jaud, était invité à Aucamville, au nord de Toulouse pour un ciné-débat autour de son dernier film « Libres ! » qu’il réalisa entre la France et le Japon post Fukushima. Dans ce film, le problème de l’énergie nucléaire nait l’idée de la liberté énergétique… Campus FM Toulouse en a profité pour poser ses questions à cet esprit libre.

Interview et montage par Hugo Daniau. Crédit photo, em.g.photo.