La signature d’un accord final déjà repoussé à demain, la société civile qui veut maintenir la pression dans la rue et une rencontre avec les Anti-COP 21. La Conférence climat se termine officiellement aujourd’hui.

Il était annoncé pour ce soir 18h, ce sera plutôt samedi 12 décembre en début d’après-midi. L’accord final de cette conférence climat est toujours sur le feu. Les négociateurs ont échangé toute la nuit de vendredi et se préparent déjà à travailler jusqu’à la dernière minute. Hier soir, un nouveau brouillon de texte à été publié. On retrouve tout de suite Emilie Massemin. Journaliste en charge des négociations chez notre partenaire le quotidien web Reporterre. Emilie nous décrypte chaque jour ce qui se déroule derrière les portes closes du Bourget.

Demain, c’est l’accord final normalement mais c’est aussi une journée de mobilisation. Rendez-vous à 14h sur le champs de Mars à Paris pour un rassemblement. En attendant, la société civile essaye de maintenir la pression. Ce matin, l’Armée des Clowns est entré en action. L’Armée des Clowns Rebelle, Insurgée et Clandestine, CIRCA pour les intimes, s’est retrouvée au métro Ternes dans le 17e arrondissement de Paris. Elle était là pour remettre son Trophée Pinocchio 2015 qui récompense les comportements et des pratiques néfastes des entreprises, souvent en contradiction avec une image et un discours vertueux. Antoine Cahuzac directeur d’EDF énergie nouvelle, a reçu des mains des Clowns son trophée du greewashing. Ils en ont également profité pour repeindre en vert la chaussée devant les bureaux de la société EDF…

Thibault de Radio Campus Angers était présent.

Et l’armée clown sera présente demain au rassemblement prévu à 14h sur le champs de Mars.

Un bon plan pour manger pas cher…Les mouvements anti-COP font cantine Place de la République à Paris. Tous les jours de la semaine, les Anti-COP21 proposent une cantine à prix libre et un info-kiosque. La vente des repas constituera un pécule en soutien aux expropriés de Notre-Dame-Des Landes. Plus tôt dans la matinée c’était pour les inculpés de la manif du 6 décembre place de la République. L’occasion pour eux de parler de l’état d’urgence et de sensibiliser sur les assignations à résidence de certains militants. Camille de Radio Campus Dijon a discuté avec Lilou, membre des anti-COP.

Hier soir, c’était ambiance rock star ici au 104. La journaliste et essayiste Naomi Klein était sur scène pour une conférence sur le capitalisme et le climat.

Jamais la zone d’action climat (ZAC) n’avait été aussi remplie depuis le début de la semaine. Plus de 500 personnes s’étaient tassées pour voir Naomi Klein et l’écouter à la tribune de l’AG. Alors malheureusement pas d’interview, la dame est un peu control freak sur la question. Mais on a pu discuter avec l’un de ses co-intervenants sur scène Joseph Purugganan de l’organisation Focus Web Philippine. Il a donné son sentiment sur le conférence climatique à Paris à Alban de Radio Campus Paris.

Et pour finir ce journal, la COP21 arrive à sa clôture. Pendant ce temps les luttes sociales continues. Un exemple ici à Paris avec les agents de nettoyage du Bailleur HLM Paris Habitat. Bien loin des préoccupations des décideurs présents à la COP21, les employés de la société de nettoyage OMS, étaient réunis hier devant le siège de Paris Habitat. Munis de sifflets, de banderoles, et de mégaphones, les salariés exigeaient une rencontre avec le bailleur social. L’objectif : amener Paris Habitat à obliger OMS, le sous traitant, à respecter les conventions ainsi qu’à améliorer les conditions de travail de ses salariés. Bien suivi par les médias au début du mouvement, les manifestants se sentent un peu oubliés entre les attentats, la COP21 et les régionales. Pourtant le sujet du moment, c’est l’environnement, un sujet qui les concerne directement. Reportage d’Aurélien de Radio Dijon Campus

Un mediateur avait été désigné a la suite de l’action en justice menée par les employés contre leur employeur OMS. Il dévoile cette après midi ces premières conclusions sur le dossier, et prendra position ou non, en faveur des grévistes.